• Numéro 66 est, avec Numéro 48, le gardien du Cinquième Laboratoire de recherches. En réalité, Numéro 66 n'est que son matricule de condamné à mort ayant été choisi comme cobaye pour certaines expériences. Sa véritable identité est celle d'un sérial killer connu sous le nom de Barry Le Boucher. Tout comme Alphonse Elric, il n'a pas de corps et son âme est fixée à une armure. En combattant ce dernier, Numéro 66 découvrira qu'Al n'a pas de corps également, ce qui l'étonnera fortement et l'amènera même à croire qu'Al est un de ses "collègues". Contrairement à Numéro 48, il aura une vie plus longue puisqu'il réussit à s'enfuir alors que le Cinquième Laboratoire s'effondre, il renonce d'ailleurs à retourner voir ses "employeurs" puisque ceux-ci le tueraient sûrement. On le retrouve alors que celui-ci cherche à s'attaquer au lieutenant Hawkeye, mais c'est elle qui aura le dessus et il l'appellera par la suite "patronne". Il sera alors placé sous la surveillance de l'adjudant-chef Falman mais, il s'enfuira pour aider le sous-lieutenant Ross à s'échapper de la prison de Central-City, il servira d'ailleurs d'intermédiaire entre le Colonel Mustang et Lin Yao pour la faire sortir du pays. En découvrant que son corps est toujours en vie, il cherchera à le tuer, chose qui l'excite, tout autant si ce n'est plus que la fois où il a tué sa femme. 66 sera découpé en rondelles par Lust et c'est son corps qui le tuera en effaçant le sceau qui fixait son âme à l'armure. Son comportement fait penser à celui de Gluttony sauf que 66 souhaite découper les gens et non pas les manger contrairement à l'homonculus. Sa phrase favorite est "Je peux le découper?".


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique